Le SMS, un support de communication encore prospère

smsLe SMS est une des fonctionnalités phare du GSM. A ce titre, on s’attendrait presque à ce qu’il connaisse le même déclin que la technologie qui lui a donné naissance. Pourtant, les SMS continuent de se porter très bien. Certes, les statistiques font état d’une légère baisse du volume de SMS échangés à l’année, mais ce déclin n’augure pas d’une disparition du SMS. La bonne santé du SMS peut être imputée à deux facteurs majeurs :

Une plateforme uniformisée

Pour apprendre à écrire et consulter un SMS, il faut moins de 5 minutes. Tout le monde ou presque sait comment se servir des SMS, et c’est ce qui fait leur attrait. Il n’y a pas à proprement parler, de courbe d’apprentissage pour maîtriser les SMS.

Contrairement aux applications et différents services de messagerie instantanée modernes, les SMS sont restés simples. Ainsi, lorsqu’on souhaite envoyer un message et qu’on veut avoir la certitude qu’il a bel et bien été envoyé, on se sert des SMS et on active les accusés de réception. L’ARCEP estimait en 2012 qu’il y avait plus de 176 milliards de SMS envoyés à l’année, rien qu’en France. Depuis, la tendance n’a pas baissé de façon notable.

Une habitude qui a la vie dure

Le SMS est rapidement devenu un support de marketing dès ses débuts. Il n’est pas rare de voir encore aujourd’hui de nombreux opérateurs téléphoniques qui mettent à disposition des serveurs SMS. C’est ce mécanisme qui permet par exemple à des téléspectateurs d’envoyer un SMS à un numéro précis pour supporter son équipe ou son candidat dans une émission. De la même façon, de nombreux opérateurs économiques ont fait du SMS un support publicitaire et un service à la clientèle.

C’est par SMS que vous recevez des notifications relatives aux promotions de votre boutique préférée. C’est également par SMS que vous êtes informés de la livraison d’un colis ou d’autres données vous concernant. En somme, le SMS est devenu la solution miracle dont tout le monde fait usage. Et ce, parce qu’il s’agit d’un mécanisme très simple, dont tout le monde sait se servir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *