Le CDMA et le GSM, ce qu’il faut savoir

cdma-and-gsmLe GSM a été supplanté par de nombreuses autres technologies de communication téléphonique. La plupart de ces technologies sont apparues après le GSM et ont réussi à exploiter les nouvelles potentialités qui étaient mises à leur disposition. Mais, hormis ces nouvelles technologies, il existait déjà depuis longtemps des normes de communication qui faisaient de la concurrence au GSM. Le cas du CDMA mérite d’être abordé.

Le CMDA (Code Division Multiple Access) est une technologie mise au point et détenue par Qualcomm. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le choix d’une technologie n’influe pas réellement sur la qualité des appels. C’est plutôt l’architecture du réseau qui importe. Le CDMA est beaucoup plus présent aux Etats-Unis que dans le reste du monde. Cette situation est due au fait que le CDMA était la technologie la plus rapide lorsque la plupart des opérateurs téléphoniques américains ont migré de l’analogique vers le digital.

Aujourd’hui, le GSM présente plus de potentialités que le CDMA. Mais, ce n’est pas en raison du fonctionnement des protocoles, mais plutôt parce que les opérateurs qui utilisent le CDMA ne prennent généralement pas la peine de mettre en place tous les outils nécessaires à l’exploitation optimale de cette technologie. Par exemple, la connexion internet équivalente à la 3G (EV-DO) chez CDMA ne permet pas de passer des appels tout en restant connecté, alors qu’il s’agit d’un pré-requis au niveau des réseaux GSM. Pourtant, il existe une variante de CDMA qui permet de telles opérations (SV-DO), mais encore une fois, les opérateurs n’en voient pas tous l’utilité, d’autant plus qu’il existe des alternatives plus rapides aujourd’hui.

Somme toute, GSM et CDMA sont deux faces d’une même pièce. Deux technologies qui ont façonné le développement de la téléphonie mobile au cours des dernières décennies, et qui se voient progressivement supplantées par les technologies les plus récentes. On peut donc s’attendre à ce que d’ici quelques années, ces deux réseaux laissent entièrement place à la technologie LTE.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *